[VDN] Les Pénelècres : un vilain smeule à la foire aux huîtres

|  PARLER DUNKERQUOIS |

J'espère que t'as déjà été chercher ta bourriche d'huîtres à la foire aux huîtres ...

Je sais, ça fait répétition, mais c'est pour les cadeules qui sauraient pas qu'on trouve des huîtres à la foire aux huîtres. Tu m'diras, à la foire du Trône, on trouve pas d' schitekot'che... Bin moi c'est fait, j'ai été hier et j'suis encore blozebucke. En plus, j'suis tombé sur tous les copains d' carnaval. Y'en a pas unn' qui s' reconnaît sans son clet'che mais comme certains ont un léger accent, t'as un éclair d' Eugénie et tu tombes dans les bras l'un d'l'autre. On dirait la m'tite salle du Kursaal.

Bébert Rigodon m'attendait depuis midi au bar... mais on avait rendez-vous qu'eul' soir alors i' commençait à avoir un m'tit oeil. Pou' l'remette de ses émotions, on a été faire un bon smeule d'huîtres, i'font ça bien à la Bouée Bleue. J'en ai mangé trois douzaines, ça fait au moins cinquante huîtres. 

C'était ça ou une assiette anglaise mais Bébert était ouredeule cause que lui, enfant d' Jean Bart, il était hors de question qu'i' mange une assiette de watjoussé.

Tout d'un coup ça a commencé à stinker van de pest, et ce pourri d' Bébert s'est mis à se chôler la paillasse. I' m'a dit que, quand i' mangeait des huîtres, i'faisait des perles. Une grot'che, juste derrière nous, en est tombée faible. Mais hôreusement, les bons gamins d'la SNSM étaient là pour lui faire un zwinnevrout'che. Par contre on a jamais retrouvé son rateclape.

Tout ça, ça nous a donné faim, alors on a refait la queue pour aller chercher du wamme. Mais Bébert, c'est un finepouille, il a crié qu'il avait r' trouvé l'rateclape de la grot'che et a réussi à cruper jusqu'au kramt'che pou' dépasser tout l'monde.

On a été s'installer à la table des Corsaires cause qu' i' nous versent toujou' du champagne pou' qu'on s'taise. Comme on était opebloze, on en a profité pour regarder, heu... pour écouter les beaux m'tits côt'ches qui chantaient des reint'ches. Mais elles tenaient pus ensemble cause qu'on réclamait les Prout depuis deux heures.

Après la coucke, on est allé faire un streule sur l' Freycinet et on a sentu les odeurs du frite kot'. On est pas du genre à pluker alors on a fait un effort et on a pris un américain smout - potchevlèche. C'est là qu'j'ai attrapé le snèke mais comme j'ai toujours des snoupres dans ma poche, ça a passé.

Par contre après j'suis rentré à mon kot' cause que ma femme m'attendait pou' manger et faire un bon slapt'che.

Asteur, j'arrête de faire eul' babbelaere cause que j'ai pas encore déjeuner et i' vont bientôt ouvrir. Bébert a passé la nuit devant l' Chat à Pito pour garder ma place. Alors on s'voit là bas si vous voulez connaît'e la suite. A noste kêe. 

LEXIQUE : smeule, bon repas ; cadeule, niais ; shitekot'che, WC ; blozebucke, qui a le ventre bien rempli ; clet'che, habit de carnaval ; avoir un m'tit oeil, début d'ivresse ; ouredeule, en colère ; watjoussé, anglais ; stinke van de pest, sentir mauvais la peste ; se chôler la paillasse, rigoler de bon coeur ; grot'che, grand-mère ; tomber faible, s'évanouir ; zwinevrout'che, baiser mouillé ; rateclape, dentier ; wamme, flétan fumé ; finepouille, malin ; cruper, marcher à quatre pattes ; Corsaires, fameuse association philanthropique carnavalesque ; opebloze, qui étouffe d'avoir trop mangé ; côt'che, jeune fille ; reint'che, chanson, ritournelle ; ne plus tenir ensemble, être très énervé ; coucke, gâteau ; faire un streule, uriner abondamment ; freycinet, nom donné aux quais à Dunkerque ; frite kot', baraque à frites ; pluker, chipoter, manger lentement ; smout, saindoux ; potchevlèche, potée flamande à base de quatre viandes blanches ; snèke, hocquet ; soupre, confiserie ; kot', maison ; asteur, maintenant ; slapt'che, petit somme ; babbelaere, qui parle beaucoup ; à noste kêe, au revoir.

dimanche 03.10.2010, 05:08 - La Voix du Nord

Partager