Articles de presse

Revue de presse des articles sur le carnaval de Dunkerque. Médias locaux et nationaux : La Voix du Nord, Delta Fm, Le Phare... 

Stéphane Verstaevel-Magnier répond aux questions que se posent les enfants dans son dernier ouvrage à vocation pédagogique.

Ce dimanche après-midi, Bourbourg a vécu au rythme du carnaval. Chaudement ! Bien malin celui qui aurait pu penser en faisant le calendrier des bandes de carnaval que le cru 2017 de celle de Bourbourg serait si chaud.

ARMBOUTS-CAPPEL.

Pour l’association carnavalesque des Creut’ches, présidée par Vincent Cau, la philanthropie n’est pas un vain mot. Cette année, 9 500 € ont été distribués : 3 000 € pour l’association Christopher pour l’aide au financement d’une aire de jeux à l’institut d’éducation motrice de Zuydcoote ; 3 000 € pour l’école Jules-Ferry d’Armbouts-Cappel pour équiper les classes en matériel numérique ; 2 000 € en bons d’achat pour les Restos du cœur du canton de Bergues ; 1 000 € pour le foyer médicalisé Le Relais des Moëres de Téteghem ; 500 € pour le collège du Looweg de Crochte pour le financement d’un voyage en Angleterre.

Edition de La Voix du Norddu 21/01/15

Créée en 2005, la société Urgentis est présente lors des nombreux bals de carnaval au côté des secouristes. Le dispositif se compose d’un médecin et d’une infirmière urgentistes en mesure de soigner sur place les carnavaleux blessés ou victimes de malaises.

Depuis l'élection de Patriece Vergiete comme maire de Dunkerque en mars 2014, une question existentielle trotte dans les têtes colorées des Carnavaleux : mis à part les traditionnels harengs, que va jeter Patrice Vergriete depuis le balcon de la mairie, le jour de la bande de Dunkerque (15 février) ?

Ce mercredi, le sous-préfet, Éric Étienne, et le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, ont dévoilé le dispositif de sécurité qui sera déployé lors des bandes dunkerquoises. Sans entrer dans le détail, pour éviter de donner de mauvaises idées à des personnes mal intentionnées...

« Un agent de sécurité (services de police et moyens privés, ndlr) pour cent personnes présentes dans le carnaval »

Les élus de Ghyvelde ont décidé ce samedi matin de maintenir les festivités carnavalesques de ce dimanche, mais de rendre, en amont, hommage aux victimes des attentats de cette semaine.

Vendredi soir, les Kiekeun Reusche organisent la Kingstar Académie, un bistrot-crochet, sur le mode des radio ou télé-crochets, mais en beaucoup moins sérieux ! Ceux qui le souhaitent peuvent venir chanter une ou plusieurs chansons de chapelle de leur cru. Les meilleurs seront sélectionnés pour se produire au Kiekeun Feestival, le 3 mars.

L’ABCD a tenu son assemblée générale annuelle samedi. L’association a rendu hommage au président sortant de l’Association des bals du carnaval dunkerquois, Jacques Galliaerde, président des Corsaires, pour l’action philanthropique menée en direction des enfants malades, l’aménagement de logements de personnes handicapées, l’acquisition d’un chien pour un non-voyant et la participation à la Cô Pinard’s Cup en mars. 

Même quand c’est fini, ça continue ! Une fois que la saison carnavalesque sera passée, il sera possible de prolonger la fête grâce aux objets ou œuvres d’art qui fleurissent sur le marché. Tour d’horizon (non exhaustif).

Hier après-midi, les rues si calmes de certains quartiers de Cappelle-la-Grande se sont animées grâce aux carnavaleux.

Les gros bras (et les gros mollets) sont toujours efficaces aux avant-postes de la bande. L’équipe de France de rugby, bien mal en point ces derniers temps, pourrait s’en inspirer au moment de se lancer dans la mêlée...

On ne peut pas porter de costume militaire ou religieux lors des bals et des bandes du carnaval dunkerquois. Ce n’est pas nouveau, mais les contrôles sont plus stricts cette année, du fait de l’état d’urgence. Voilà qui bouscule les habitudes de certains carnavaleux !

« T'as pris ta clef ? » Walle walle, ça recommence ! ...

C'est dingue, dès qu'arrive le carnaval j'entends ce reint'che tous les week-ends. À croire que j'suis un bout'che cadeule à qui on peut pas faire confiance. Tu crois qu'elle dirait : « T'as pris ton pouncre, ton pense wispeul ? Prends pas froid mon livet'che et oublie pas ton pépin, je sais comme t'y tiens. » Des clous ! C'est toujours « T'as pris ta clef ? » Et puis d'abord, qu'est-ce qu'elle en sait que j'vais rentrer tard ? C'est possible que ça va m'casser les reins l'carnaval, que j'en aurai marre de tous ces casins-modèles qui chantent dans des chapelles. Peut-être que la tarte à Jeanine ou l'podingue à Cinette i' seront moins bons qu'les autres années.

Espace et moment de liberté par excellence, le carnaval de Dunkerque, qui vit jusqu’à mardi ses Trois-Joyeuses, s’adapte à l’état d’urgence. Les différentes bandes de la ville, au premier chef celle de Dunkerque, qui a lieu ce dimanche, sont encadrées par une sécurité renforcée, et les parcours condensés.

Ociné prend le relais d'AMC et amène le numérique dans ses bagages. AMC se retire définitivement du continent européen et passe la main, au Pôle Marine, au groupe indépendant Ociné.

Comme nous l'annoncions dans notre éditions du 6 décembre, le cinéma AMC, présent au Pôle Marine depuis douze ans, est sur le départ. Avant de quitter le sol francais, le géant américain a tenu à assurer le relais et s'est mis en quête d'un exploitant désireux de reprendre son bail. Après quelques semaines de tractation, Ociné, un exploitant indépendant, a finalisé il y a quelques jours ce transfert d'activités. Les employés d'AMC ont été avertis hier après-midi.

Avec Patrice Vergriete en nouveau tambour-major de la mairie de Dunkerque et Marjorie Voituriez, son adjointe aux Fêtes, en nouvelle cantinière, la nouvelle équipe municipale (mais aussi les carnavaleux) apportent quelques changements à l’événement. Tour de bande.

Pour financer un accueil pour les séniors autistes, L'association "Ecoute ton cœur" a lancé son calendrier de carnaval.

Rappelons que cette association a pour mission d'insérer les personnes autistes dans la société à travers différentes actions. Dans ce calendrier, vous y trouverez des photos des enfants de l'association, des dessins de Pierre Echevin mais aussi des photos de carnavaleux et des Prout. Ces dernières ont d'ailleurs été prises lors du concert organisé au profit d'Ecoute ton cœur le 29 janvier dernier. Un concert qui leur a permis de récolter 25 000 €. Tous les bénéfices des ventes serviront à financer la création d'un centre pour les séniors autistes. Le calendrier est disponible dans plusieurs enseignes dont Majuscule à Dunkerque et Déco Pro à Saint Pol sur Mer. Vous pouvez aussi vous le procurer sur le site internet de l'association. Le calendrier est à 5 €.
 
Publié le 22/12/2011 à 16:45 sur le site de Delta FM

Le carnaval de Dunkerque, c'est une ambiance, une tradition, une fête... et une langue ! Voici quelques expressions pour mieux comprendre ce qui se dit dans les bandes.

Quatre ans après la fermeture de la Bierotek, Nicolas Morel a relancé l'idée sur Internet et ouvre une boutique éphémère.

 

|  CAVE ÉPHÉMÈRE |

La Bierotek avait laissé orphelins nombre de clients quand elle avait mis la clé de son local de l'avenue des Bians sous la porte, en 2007. « J'avais créé cette entreprise en 2004, rappelle Nicolas Morel. Une belle aventure. J'ai ensuite repris mon métier de commercial dans l'industrie automobile. » Seulement voilà : le virus de la Biertoek l'a repris voilà un an et demi. « J'ai réouvert la Bierotek en autoentrepreneur, mais uniquement de manière virtuelle, par un site Internet. » Et les commandes ont naturellement afflué, notamment de la part des comités d'établissement, puisque Nicolas Morel propose près de 300 références de bières différentes. « Je propose quand même quelques bières qu'on ne trouve pas à la frontière ! Ni en grandes surfaces, même si certaines enseignes ont une cave à bières plutôt sympa...

L’association Cô Pinard’s de Petite-Synthe a fait le pari de créer le premier géant à l’effigie du tambour-major afin de préserver la mémoire de cette figure emblématique du carnaval. Elle lance sur internet un financement participatif.

Cô Schlock II tire sa révérence. Le successeur de Cô Pinard II a décidé de transmettre sa canne de tambour-major à Cô Boont'che. Pour la bande de Dunkerque seulement, car Jacky Hennebert continuera de porter haut le costume lors des bals et autres manifestations. Avec toujours le même souci : «  Garder les traditions du carnaval ».